Bienvenue sur le site de l'Observatoire

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé en 2018 un financement destiné à la création d’un Observatoire de la Recherche et des Carrières Scientifiques qui est intégré au Fonds de la Recherche Scientifique – FNRS.


Dernières actualités

23 janvier 2023 - Recruter des Talents - Rapport #4 "Les conseils des employeurs pour améliorer la plus-value du doctorat"

Troisième et dernier rapport issu du volet qualitatif de l'enquête "Recruter des Talents", ce document synthétise à nouveau les propos recueillis auprès de 24 employeurs non académiques interrogés sur la plus-value du doctorat. Plus précisément, ces entretiens avaient notamment été l’occasion de solliciter leurs conseils aux titulaires de doctorat pour être attractifs aux yeux des employeurs, pour faciliter leur transition professionnelle et mieux préparer la suite de leur carrière.

Au final, ce rapport propose un ensemble de onze recommandations, constituées à partir de ces conseils formulés par les employeurs et adressés aux jeunes chercheurs et chercheuses (en doctorat, en postdoctorat ou aux titulaires de doctorat venant d’intégrer le marché du travail non académique) mais aussi aux universités et aux responsables politiques. Certains conseils s’adressent pareillement aux employeurs eux-mêmes, afin qu’ils jouent également un rôle actif pour fluidifier les relations avec le milieu académique et faciliter l’insertion professionnelle des titulaires de doctorat.

=> Consulter le rapport


16 janvier 2023 - Recruter des Talents - Rapport #3 "Relations entre milieu académique et employeurs : méconnaissance mutuelle et collaborations"

À partir des entretiens menés auprès d'un échantillon de 24 employeurs, ce rapport revient sur la méconnaissance mutuelle entre milieu académique et employeurs, celle-ci pouvant agir comme un frein au recrutement des titulaires de doctorat (craintes, incertitudes, stéréotypes, difficultés d'adaptation). L’existence d’une méconnaissance mutuelle et d’éléments d’inadéquation entre les parties prenantes met en évidence le besoin d’opportunités d’échanges, de travail commun et de rencontres entre le milieu académique et les autres secteurs professionnels. Les exemples de liens et de collaborations entretenues par les employeurs de notre échantillon permettent d’ailleurs d’en montrer les bienfaits mutuels – nonobstant une série de freins mentionnés par certains employeurs.

Il apparaît qu’au plus les collaborations sont intensives et récurrentes, au plus les organisations semblent être en mesure d’être familières avec le milieu académique, de connaître les atouts du personnel académique et potentiellement d’être favorables à l’engagement de titulaires de doctorat. Quant aux jeunes chercheurs et chercheuses, les contacts entretenus à l’extérieur du milieu académique favoriseraient également leur familiarité avec les autres secteurs et leur permettraient d’acquérir des formes d’expérience valorisables par la suite sur le marché du travail. De ce fait, les employeurs interrogés ne seraient pas automatiquement à la recherche d'une expérience hors académique supplémentaire au doctorat mais plutôt d'une intégration, au sein de l’expérience académique, de formes d’expérience en lien avec d’autres contextes.


=> Consulter le rapport



Retrouvez l'ensemble des actualités de l'Observatoire dans la rubrique News